Réalisé par Axel T. Lichtlé

La Polynésie, c’est la mer, et, le lien fondamental que l’homme entretient avec cette mer, c’est la pirogue à balancier, le va’a.
Pour tous les Polynésiens, la pirogue était le seul moyen de transport sur l’eau.

Tout a commencé avec la pirogue de pêche taillée dans un tronc.
C’est à Raivavae que l’on trouve des hommes qui pratiquent encore cette activité traditionnelle comme Rahitiarii.
A la fin des années 60, les premières pirogues en polyester sont construites à Moorea.

Aujourd’hui, en Polynésie, le va’a, est l’activité sportive la plus pratiquée et les pirogues sont construites avec les matériaux composites les plus modernes.

La construction de la pirogue, du uru au carbone en passant par les lattées, le contre-plaqué et le polyester.

Produite par Bleu Lagon Productions et Grand Angle Productions, la collection regroupe dix documentaires de 26 minutes réalisés par différents réalisateurs reconnus du fenua Pierre de Nicola, Philippe Sintes, Axel Lichtle et Jacques Navarro-Rovira. Diffusée un mercredi par mois à 19h20, la série présente des thèmes variés tous liés à la Polynésie, ses richesses et sa dualité partagée entre traditions et modernité.

Source : http://www.tntv.pf/TE-NATI-Du-uru-au-carbone_a12680.html